PUP.Optional.AdsRemover

Trezaa est un logiciel qui s’installe généralement à votre insu via le téléchargement de gratuiciels. En effet certains sites utilisent la méthode de repaquetage. Il s’agit d’une opération qui consiste à refaire le module d’installation du logiciel en y ajoutant des options de téléchargement. Ces options permettent d’ajouter d’autres logiciels comme par exemple des barres d’outils de navigateur ou des logiciels potentiellement indésirables. L’ajout de ces nouveaux programmes peut diminuer les performances du système mais aussi ralentir ou rediriger la navigation internet.
Recensé le 02/02/2016

security blog software

Description

– Il appartient à une famille de PUP/LPI (Potentially Unwanted Programs).
– Un PUP (Potentially Unwanted Programs) ou LPI est un logiciel potentiellement indésirable.
– Un polluteware est un logiciel qui pollue les unités de stockage et/ou la Base de Registres.
– Un adware est un programme qui ajoute d’autres programmes à l’insu de l’utilisateur.
– Vendeur : PUP.Optional

Actions de l adware

– Il s’installe en tant que processus lancé au démarrage du système (RP),
– Il s’installe en tant que programme (O42),
– Il crée de multiples clés de Registre “Software”,
– Il crée des dossiers supplémentaires (O43),
– Il s’installe dans le dossier Windows prefetcher (O45),

Interprétation sur ZHPDiag

O42 – Logiciel: Trezaa – (.Trezaa.) — {719777B1-5D05-4966-AB24-EFC88D678EE1}
HKLMSOFTWAREWow6432NodeTrezaa
O43 – CFD: 05/11/2015 – [] D — C:Program Files (x86)Trezaa
O43 – CFD: 31/12/2015 – [] D — C:ProgramDataTrezaa
HKLMSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionUninstall{719777B1-5D05-4966-AB24-EFC88D678EE1}
C:Program Files (x86)Trezaa
C:ProgramDataTrezaa

Aussi connu comme

PUP.Optional.Ads Remover.A

Comment le supprimer ?

– Supprimer le logiciel via le panneau de configuration Windows,
– Supprimer l’extension de tous les navigateurs installés,

Supprimer avec ZHPcleaner

Diagnostiquer avec ZHPDiag

ResponsabilitéLe principe d’absence de responsabilité du site d’origine, au regard des contenus des sites cibles pointés, est rappelé par l’arrêt du 19 septembre 2001 de la Cour d’Appel de Paris. Les propos que je tiens ici reflètent mon opinion et sont des suggestions – le visiteur n’est pas obligé de les suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page