Faille de sécurité majeure pour Windows 10

Dans cet espace, vous pouvez donner les dernières informations qui sont susceptibles d'intéresser les membres. Par exemple la sortie d'un nouveau logiciel, la mise à jour d'un produit ou d'un tutoriel. Si vous postez du contenu, assurez-vous qu'il soit libre de droits d'auteur. Vous pouvez par exemple poster le début d'un article, deux ou trois lignes, et mettre un lien vers le site pour lire l'article complet rédigé par son auteur.
Répondre
Avatar du membre
Le Che
Membre
Membre
Messages : 4453
Enregistré le : dim. 22 juin 2014 11:21

Faille de sécurité majeure pour Windows 10

Message par Le Che » mer. 15 janv. 2020 08:11

" Dans la vie, il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec , on atterrit dans les étoiles " Oscar Wilde

Faille de sécurité majeure pour Windows 10

Publicité
 

Avatar du membre
Australien
Modérateur
Modérateur
Messages : 2974
Enregistré le : sam. 21 juin 2014 23:47
Localisation : Nîmes-France

Re: Faille de sécurité majeure pour Windows 10

Message par Australien » mer. 15 janv. 2020 10:35

Hello

C'est.....je n'ai pas de mots, j'en avale de travers mon café ! La NSA devient respectable ?! :shock:
Microsoft corrige une faille de sécurité majeure après un signalement de la NSA
L’inhabituelle décision de l’agence de renseignement de rendre public ce signalement pourrait avoir pour but de se racheter après avoir gardé secrètes certaines failles informatiques aux effets dévastateurs.
Le détail de la faille : CVE-2020-0601 | Vulnérabilité d’usurpation d’identité dans Windows CryptoAPI

https://portal.msrc.microsoft.com/fr-fr ... -2020-0601
Je n'arrive pas à me convaincre que cette faille divulguée par la NSA n'a pas été exploité par cette même agence.

Rappelez vous....moi j'oublie pas.
en 2017 lors de la publication, en ligne, par un groupe de hackeurs, d’une faille de Windows que l’agence avait gardée pour mener des opérations d’espionnage informatique pendant plusieurs années. Quelques semaines plus tard, cette même faille était utilisée par des pirates nord-coréens pour lancer le rançongiciel WannaCry, puis par des pirates étatiques russes pour répandre le virus NotPetya.
Amicalement
Patrick Australien
Équipe Nicolas Coolman

Répondre