Ecran Noir !

Cette section concerne le système d'exploitation Windows. Quand votre système met beaucoup de temps à démarrer. Lorsque vous avez un message d'erreur Windows qui s'affiche sur votre ordinateur. Si vous constatez des dysfonctionnements dans l'affichage des fenêtres. Si votre disque dur se bloque souvent à 100% d'utilisation. Quand Windows vous signale une absence ou une erreur de pilote. Lorsque votre mémoire est saturée à 100% d'occupation. Ce sont autant de cas sur lesquels vous pouvez trouver une solution.
Avatar du membre
ZorKas
Helper
Helper
Messages : 663
Enregistré le : dim. 12 nov. 2017 10:51

Re: Ecran Noir !

Message par ZorKas » lun. 10 sept. 2018 11:38

Bonjour,

Pour mémoire:
- Au démarrage de l'ordinateur le power-on self-test s'exécute (amorçage) (BIOS) avant le lancement via le MBR - UEFI de l'Opérateur System (Windows) à ce stade le pilote (driver) de la carte graphique (NIVIDIA) n'est pas pris en compte
- Si l'accès au BIOS par la touche dédiée au clavier n'est pas possible (ce qui est le cas objet du sujet en cours) une panne hardware est envisageable ou bien le BIOS est corrompu d’où l'intervention du support technique à envisagé.

Pour + d'infos:

Démarrage de l'ordinateur

Au démarrage de l'ordinateur, le processeur est initialisé de manière à commencer l'exécution des instructions à partir de l'adresse 0xFFFF:0000h (l'adresse maximale en mémoire réelle moins 16 octets). C'est à cet endroit que se trouve le BIOS. Le BIOS s’exécute et initialise l'ordinateur avant de laisser la main au système d'exploitation. En cas d'erreur à cette étape, le BIOS émet une séquence de bips, la séquence dépendant de l'erreur et de la carte mère. Pour cela, le BIOS est relié à un buzzer placé sur la carte mère. Si vous entendez cette suite de bips, la lecture du manuel de la carte mère vous permettra de savoir quelle est l'erreur qui correspond.

Les premiers éléments vérifiés lors du POST (Power On Self Test) sont la stabilité de l'alimentation électrique de l'ordinateur, la stabilité de l'horloge, et l'intégrité des 640 premiers kibioctets de la mémoire. Le premier élément vérifié lors du POST (Power On Self Test) est la stabilité de l'alimentation électrique de l'ordinateur. Le BIOS teste les tensions 12 V, 5 V et 3,3 V, et continue son exécution uniquement si celles-ci sont stables et à la bonne valeur. Si les tensions d'alimentation ne sont pas stables ou ne sont pas à la bonne valeur, le BIOS arrête immédiatement le démarrage, pour éviter d'endommager le processeur ou d'autres composants de l'ordinateur. Ensuite, le BIOS vérifie la stabilité de l'horloge et de quelques autres composants : les 640 premiers kibioctets de la mémoire, par exemple.

Ensuite, les périphériques sont détectés, testés et configurés pour garantir leur fonctionnement. Pour cela, le BIOS scanne la mémoire haute à la recherche des périphériques, tout en détectant la présence d'autres BIOS d'extension. Le BIOS est conçu pour lire la mémoire haute, par pas de 2 kibioctets. Par exemple, le BIOS regarde s'il y a un BIOS vidéo aux adresses mémoire 0x000C:0000h et 0x000E:0000h. Pour détecter la présence d'un BIOS d'extension, le BIOS système lit ces adresses et y recherche une signature, une valeur bien précise qui indique qu'une ROM est présente à cet endroit : la valeur en question vaut 0x55AA. Cette valeur est suivie par un octet qui indique la taille de la ROM, lui-même suivi par le code du BIOS d'extension. Si un BIOS d'extension est détecté, le BIOS système lui passe la main, grâce à un branchement vers l'adresse du code du BIOS d'extension. Ce BIOS peut alors faire ce qu'il veut, mais il finit par rendre la main au BIOS (avec un branchement) quand il a terminé son travail.

C'est plus ou moins à ce moment qu'est initialisé le vecteur d'interruption de l'ordinateur. Il se peut que juste avant, le BIOS initialise le vecteur d'interruption au démarrage de l'ordinateur avec les adresses des routines qu'il fournit. Si le vecteur d'interruption est écrit sans erreur dans la mémoire RAM, le BIOS fait émettre un petit bip par l'ordinateur, pour signaler que tout va bien. Par la suite, le système d'exploitation peut remplacer les adresses des interruptions par ses propres routines ou celles des pilotes : on dit qu'il détourne l'interruption. En clair, le vecteur d'interruption ne contiendra plus l'adresse servant à localiser la routine du BIOS, mais celle localisant la routine de l'OS. De fait, les routines du BIOS ne servent à rien avec les systèmes d'exploitation modernes. Si tout fonctionne bien, le BIOS va alors demander l'affichage d'un message à l'écran. Si un problème a lieu durant cette phase de test, le BIOS émet un signal sonore.

À ce stade du démarrage, une interface graphique s'affiche. La majorité des cartes mères permettent d'accéder à une interface pour configurer le BIOS, en appuyant sur F1 ou une autre touche lors du démarrage. Cette interface donne accès à plusieurs options modifiables, qui permettent de configurer le matériel. Ces paramètres sont stockés dans une mémoire flash ou EEPROM séparée du BIOS, généralement fusionnée avec la CMOS, qui est lue par le BIOS à l'allumage de l'ordinateur. Cette mémoire, la mémoire CMOS, est adressable via les adresses 0x0007:0000 et 0x0007:0001.

Par la suite, le BIOS va lancer le système d'exploitation (avec le driver Nividia). Dans tous les PC actuels, le système d'exploitation est placé sur le disque dur et doit être chargé dans la RAM. Pour cela, il doit utiliser des informations mémorisées dans le Master Boot Record, le premier secteur du disque dur. Un MBR est assez bien organisé et contient trois grandes parties aux usages différents.

Une intervention hardware sous garantie octroi après réparation un délai de couverture généralement de 3 mois (au) minimum

Bonne journée...

Re: Ecran Noir !

Publicité
 

Avatar du membre
Slm
Membre
Membre
Messages : 5
Enregistré le : dim. 9 sept. 2018 11:27

Re: Ecran Noir !

Message par Slm » mar. 11 sept. 2018 08:20

Merci infiniment pour ta réponse, mais je renvoyais cette camelote au SAV

Répondre